| More

Pro Charte Sociale se définit comme faisant partie du mouvement au-dessus des partis politiques, qui s’engage pour le maintien des bilatérales, du droit international et des droits humains.

Pro Charte Sociale s’engage pour la ratification par la Suisse de la Charte sociale européenne révisée, qui garantit et protège tous les droits fondamentaux.

Pro Charte Sociale refuse que la Suisse sorte de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH), qui garantit les droits civils et politiques.

Pro Charte Sociale ne veut pas de rupture avec l’Europe.

La Suisse place les droits humains comme revendication centrale de sa politique étrangère. Pourtant, la Suisse n’a ratifié que l’une des deux Conventions les plus importantes en matière de droits humains, à savoir la CEDH, qui protège les droits civils et politiques, mais pas son complément logique et naturel, la Charte sociale européenne.
La Charte sociale garantit les droits humains dans les domaines tels que la santé, la formation, le logement et l’emploi. Elle protège les groupes les plus vulnérables, comme les enfants, les jeunes, les mères, les personnes en situation de handicap et les personnes âgées, des abus commis par l’Etat.
La Charte sociale est largement établie en Europe. Elle a été ratifiée par 43 pays membres du Conseil de l’Europe (sur 47).

Papier de position actuel